L’assainissement non collectif

  • L’assainissement des eaux usées est une obligation légale, chaque habitation doit disposer d’un système d’évacuation des effluents sans polluer l’environnement (nappe aquifère, cours d’eau...). Si l’habitation est située dans une zone avec un réseau de tout à l’égout et une station d’épuration, le raccordement est obligatoire et à la charge du propriétaire. L’assainissement est dit collectif. Dans le cas contraire, la maison doit disposer d’un assainissement autonome individuel.

 

  • Environ 15 millions de français habitent en dehors de zones raccordées à un système d’assainissement collectif, soit environ 25% de la population, avec des taux plus élevés dans les campagnes. L’habitat de ces zones rurales est souvent dispersé et ne permet pas la construction d’une station d’épuration à un coût raisonnable.

 

  • Un assainissement autonome assure la collecte des eaux usées de la maison (cuisine, salle de bain, wc…), leur prétraitement, l’épuration, l’infiltration et le rejet dans la nature d’une eau propre et saine.

 

Fonctionnement micro-station - assainissement non collectif