Quels sont les différents modes de traitement des eaux usées non collectives ?

En matière de traitement des eaux usées non collectives, on distingue généralement deux types d'installations :

  • L'assainissement individuel, non collectif
  • l'assainissement semi-collectif, groupé ou regroupé.

 

L'assainissement individuel est caractérisé par un dispositif d'assainissement des eaux usées complet, qui assure à la fois la collecte, le prétraitement, le traitement et le rejet des eaux usées domestiques pour les habitations qui ne seraient pas desservies par le tout-à-l'égout. Généralement, ce type d'installation est valable pour les maisons isolées, particulièrement en milieu rural, mais aussi pour certains sites touristiques ou bureaux. On estime qu'environ 10% de la population française a recours à ce type d'installation.

 

L'assainissement semi-collectif, comme son nom l'indique, représente une solution intermédiaire entre la solution individuelle et l'assainissement collectif. Son but est de collecter l'ensemble des eaux usées d'un petit groupe d'habitations ou d'un hameau par exemple, et de les traiter ensuite via un dispositif à part, toujours sans liaison au tout-à-l'égout.

 

Ces installations de traitement des eaux usées en non collectif peuvent être, selon les situations, à la charge de la commune ou à celle des particuliers.